2000-02-13 00

Verre de toi et ses stages individuels; c'est du concret ! Pas de blablabla , mais de l'action ; vous venez dans notre atelier et c'est parti mon kiki  !

Au boulot , chalumeau , baguettes de verre et mandrin en main , gaz et oxygène,c'est parti pour la première perle !

Vous évoluez à votre rythme en étant constament suivi,guidé, aidé,afin de vous faire découvrir ce merveilleux univers du verre !

Ce qui est fantastique ,si l'on travaille régulièrement , on évolue assez rapidement dans cet artisanat d'art ou d'art verrier .

Aussi ce qui me plait , dans le travail du verre au chalumeau : c'est cette autonomie que l'on a : pouvoir bouger facilement avec son matériel , surtout si concentrateur
d'oxygène ! Et non pas bouteilles d'oxy.

Moi je suis autodidacte , mis à part que ma maman aie suivi un stage de deux jours ; je lui ai demandé de faire une perle devant moi et je lui ai dis : ok, à mon tour !

Voilà pour moi ; ceci dit à l'époque je n'avais pas les moyens de me payer un stage , donc ceci explique cela .

Personnellement , je vous encourage vivement de suivre un stage , afin d'avoir les bases .

Une fois, les bases acquises , on peut évoluer à son rhytme; en achetant un  livre ou des livres : Verre & Flamme ( Kimberley Adams & Michèle Sauvalle ) en consultant internet , forums , vidéo de perliers ...

Ensuite , pour ceux qui ont les moyens financiers , je leurs conseille de suivre de temps à autre des stages plus poussés , chez des perliez de renom !

 Je suis là pour donner des stages aux novices , à tous ceux qui désirent faire   des perles pour la première fois de leur vie !

Voilà , que se soit clair !  Et cela dans la bonne humeur , avec pédagogie, sans prétention aucune et en toute modestie .

Je pense que l'idéal est de pouvoir suivre  six heures de stage chez : Verre de toi , pour pouvoir  être autonome et travailler chez soi , avec son propre matériel .

Mais cela dépend bien évidemment de moi et de la qualité de mes stages, mais aussi de vous ! Certains d'entres vous sont plus lents , d'autres plus rapides , d'autres plus adroits ,d'autre moins ....  l'important c'est de travailler régulièrement , comme un musicien , quotidiennement , suivant vos capacités et sans jamais forcer !

Celles et ceux qui seront assidus, mordus , travaillerons et évoluerons , et ce seront eux qui deviendrons de bons perliers !

Bien à vous .

Boris lesoir

Ps : et sachez que chaque fois que je forme un nouveau  perlier , je suis fier de lui et de moi !  Car pour moi ,c'est un remerciement , mais aussi une satisfaction immense : celle de pouvoir partager mon acquis avec d'autres , afin qu'ils puissent perpétuer cet art !